Skip to main navigation Allez au contenu

Longines Ladies Award - Washington

Sauts d'obstacles

19/05/2017

Quatre femmes de premier plan dans le monde équestre ont été honorées par les Longines Ladies Awards

Quatre personnalités exceptionnelles, Reed Kessler, Georgina Bloomberg, Michelle Payne et l'honorable Belinda Stronach, CP, ont été récompensées dans le cadre de la cérémonie des Longines Ladies Awards qui s'est déroulée lors du dîner de gala de la Pan American Conference présenté par Longines. L'événement s'est tenu la veille de la 142e édition des Preakness Stakes sur l'hippodrome de Pimlico à Baltimore, et ces quatre femmes ont toutes reçu une élégante montre des mains de Juan-Carlos Capelli, Vice-président et directeur du Marketing International de Longines.

Organisée pour la cinquième année consécutive, la cérémonie des Longines Ladies Awards rend hommage aux femmes remarquables dont la carrière est synonyme d'influence positive et de dévouement exceptionnel pour la cause équine. Cette reconnaissance internationale de la passion pour les chevaux, une passion que partagent Longines et les lauréates, est déterminée par un jury composé de trois leaders du monde équestre : Louis Romanet, président de la Fédération internationale des autorités hippiques de courses au galop (FIAH) ; Ingmar de Vos, président de la Fédération équestre internationale (FEI) ; et Nathalie Bélinguier, ancienne présidente de l’International Federation of Gentleman and Lady Riders (FEGENTRI).

 « Nous sommes très honorés et heureux de récompenser les réussites et le dévouement remarquables de ces femmes exemplaires », a déclaré Juan-Carlos Capelli à propos du choix des lauréates des Longines Ladies Awards. « Elles sont toutes les quatre de grandes sources d'inspiration dans le cadre de leur engagement pour leur sport préféré et de leur action visant à aider les autres. C'est ce genre d'élégance, l'élégance du cœur, que nous sommes extrêmement fiers de célébrer ce soir, avec la contribution de ces femmes pour les sports équestres. »

La passion de Longines pour les sports équestres est une tradition de longue date. La marque produit en 1878 un chronographe décoré d'une gravure représentant un jockey et sa monture qui sera utilisé trois ans plus tard pour chronométrer les performances sur les champs de courses de l'État de New York. Depuis lors, Longines n'a jamais cessé d'être présent sur les événements et les hippodromes les plus célèbres au monde pour chronométrer les performances des sportifs. La maison horlogère suisse est fière d'être le Partenaire Officiel de la FIAH et de la FEI.

 

À propos des lauréates 2017 des Longines Ladies Awards

 

Reed Kessler

Jeune prodige, la cavalière américaine Reed Kessler a été la première à être désignée comme lauréate des Longines Ladies Awards 2017. À seulement 18 ans, elle décroche le titre de l'USEF National Jumping 2012 lors de sa première année dans la catégorie Senior. Quelques mois plus tard, elle part pour Londres et devient la plus jeune athlète équestre à participer aux Jeux olympiques. Début 2013, elle obtient d'excellents résultats lors du FTI Consulting Winter Equestrian Festival de Wellington (USA) et contribue à la victoire de l'équipe américaine. Elle participe également à la FEI World Cup™ Jumping Final à Göteborg (SWE) et représente les États-Unis à la Furusiyya FEI Nations Cup™ Jumping. Point culminant d'une année exceptionnelle, Reed Kessler reçoit le prix Longines Rising Star Award qui vient récompenser son grand talent et son dévouement pour la discipline lors du gala des FEI Awards. Ambitieuse et talentueuse, Reed a alors donné le conseil suivant : « Lorsque vous êtes régulier dans ce que vous faites, que vous le faites bien et que ça devient facile pour vous, alors c'est qu'il est temps de passer à quelque chose de plus difficile. » Ne reculant devant rien, cette cavalière de saut d'obstacles continue de construire sa carrière et a apporté sa contribution à la communauté équestre en partageant sa propre expérience dans le cadre du projet Learning Center de l'US Equestrian qui a pour but de proposer du contenu pédagogique aux passionnés et aux athlètes. Elle dispose d'une vaste communauté de supporters, offrant aux sports équestres une exposition extraordinaire, et elle est aussi l'une des ambassadrices de JustWorld International, une association caritative qui soutient l'éducation et la santé des enfants dans les pays en développement.

Georgina Bloomberg

Cavalière professionnelle américaine, Georgina Bloomberg a également été récompensée lors des prestigieux Longines Ladies Awards 2017. La plus jeune fille de l'ancien maire de New York, Michael Bloomberg, fait partie de ces personnalités qui utilisent leur célébrité pour aider les autres. Elle a tracé sa propre voie dans le monde équestre en tant que cavalière de saut d'obstacles professionnelle victorieuse en Grand Prix, auteure et philanthrope. Tout en ayant remporté de nombreux prix, dont des médailles d'or lors des North American Young Rider Championships, le Maxine Beard Award et plusieurs World Equestrian Festival Challenge Cups, elle s'est également impliquée dans le monde équestre comme militante humanitaire, venant en aide aux jeunes cavaliers, aux associations d'aide aux chevaux et aux centres équestres mettant en avant l'équitation thérapeutique. Son engagement indéfectible pour les associations de protection des animaux et les heures passées à l'entraînement des chevaux sont en adéquation avec ce qu'elle a un jour déclaré : « Pour moi, le but n'est pas de ne jamais tomber. C'est de se relever et de se remettre en selle. » Georgina travaille avec passion pour la Humane Society of the United States. Elle a récemment rejoint le conseil d'Animal Aid aux États-Unis et elle a été membre du conseil d'administration de l'Equestrian Aid Foundation, qui soutient les cavaliers, entraîneurs, grooms, maréchaux-ferrants et autres professionnels de l'équitation lorsqu'ils ont besoin d'aide pour financer leurs frais médicaux. Elle a fondé en 2006 sa propre association caritative, « The Rider's Closet », avec la volonté de rendre les vêtements d'équitation plus accessibles aux personnes prenant part à des cours d'équitation thérapeutique. Sa passion pour les sports équestres l'a amenée à écrire une série de quatre livres inspirée par cet univers.

Michelle Payne

La jockey australienne Michelle Payne faisait également partie des lauréates de l'édition 2017 des Longines Ladies Awards. Michelle a inspiré toute une nation et les femmes du monde entier grâce à sa victoire lors de l'édition 2015 de l'Emirates Melbourne Cup (Groupe 1), devenant ainsi la première femme à remporter cette épreuve en 155 ans. Sur Prince Of Penzance, donné à 100 contre 1, Michelle a réalisé un exploit qui a trouvé un écho auprès de toute une génération : « Les femmes peuvent tout faire, et nous pouvons l'emporter sur le reste du monde. » L'honnêteté de sa victoire sera l'héritage de cette jeune jockey déterminée et talentueuse. Michelle a commencé la course hippique à l'âge de 15 ans. Neuf ans plus tard, elle s'associe avec le légendaire entraîneur Bart Cummings pour remporter la David Jones Toorak Handicap sur l'hippodrome de Caulfield avec Allez Wonder. C'est sa première victoire dans une épreuve de Groupe 1. La première d'une longue série. En effet, au cours d'une saison 2010-2011 exemplaire, Michelle remporte trois épreuves de Groupe 1 sur Yosei : les Inglis Sires’ Produce Stakes lors du Derby Day à l'hippodrome de Royal Randwick, les Schweppes Thousand Guineas à Caulfield et la Sky Racing Tattersall’s Tiara à l'hippodrome d'Eagle Farm. Propulsée sur le devant de la scène en Australie après sa victoire historique à la Melbourne Cup, Michelle a profité de la situation pour sensibiliser le public aux difficultés rencontrées par les femmes dans une discipline sportive dominée par les hommes. Son parcours professionnel n'a pourtant pas été exempt de difficultés, avec plusieurs chutes et blessures en course, occasionnant notamment un traumatisme crânien, des vertèbres cassées et des organes endommagés. Elle a cependant su franchir tous ces obstacles, signant un retour en selle victorieux en 2016 avec cette fois une double licence de jockey et d'entraîneur, devenant la première cavalière à monter et entraîner un cheval gagnant en Australie. Au cœur de cette riche année, elle a endossé le rôle de marraine du National Jockeys Trust qui vient en aide aux jockeys blessés, et elle a reçu la plus haute distinction sportive en Australie, le Don Award, lors de la remise des prix du Sport Australia Hall of Fame, en reconnaissance de son parcours qui a inspiré une nation entière.

Belinda Stronach

La quatrième lauréate des Longines Ladies Awards 2017 est l'honorable Belinda Stronach, CP, femme d'affaires canadienne, ancienne membre du gouvernement et philanthrope également connue dans l'industrie des courses hippiques comme étant la cofondatrice et la présidente du Stronach Group, entreprise leader dans le monde des courses, du divertissement et des technologies liées aux paris. En 2010, elle quitte son poste de vice-présidente exécutive et de membre du conseil d'administration de Magna International Inc., quittant ainsi le secteur automobile pour se concentrer sur des chevaux bien différents. Elle a pour ambition de moderniser les courses de chevaux en tant que sport et d'intéresser une nouvelle génération de fans en s'appuyant sur la technologie et les réseaux sociaux. Elle est ainsi à l'origine de la création d'événements innovants, comme la Pegasus World Cup Invitational qui est, avec 16 millions de dollars, la course ayant la plus forte dotation au monde. Les propriétés du Stonach Group sont également réputées pour la qualité de l'expérience qu'elles proposent. Reconnue comme l'une des femmes les plus puissantes du monde par le Forum économique mondial, le magazine Fortune et le TIME Magazine pour n'en citer que quelques-uns, cette visionnaire a également œuvré en politique en tant que membre du parlement à la Chambre des communes du Canada de 2004 à 2008. Elle a ainsi occupé des postes clés au gouvernement en tant que ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences et ministre responsable du Renouveau démocratique. Très présente sur la scène publique, elle soutient aussi fortement le changement social. En 2008, elle fonde la Belinda Stronach Foundation avec pour mission de développer des programmes socialement innovants visant à répondre à certains des défis les plus complexes de notre monde tels que la lutte contre la malaria, l'éducation et l'émancipation des jeunes filles et des femmes. Ses impressionnantes réussites ont été reconnues et récompensées à de nombreuses reprises : une nomination dans le classement « Top 40 Under 40 » au Canada, trois doctorats honorifiques en droit (Université McMaster en 2003, Brock University en 2009 et University de Windsor en 2011), un Paul Harris Fellow Award (l'une des plus hautes distinctions du Rotary) et un Beth Sholom Humanitarian Award (l'une des distinctions les plus anciennes et les plus prestigieuses du Canada). Belinda Stronach dit de ses réussites : « On m'a parfois considérée comme un élément perturbateur. Je pense que c'est l'un des plus beaux compliments qu'on m'a jamais fait. »

Longines Ladies Award; Equestrian; Washington; 2017;pic8