Allez au contenu

Lancement mondial de la Conquest V.H.P. : un nouvel aboutissement du quartz

Corporate

09/03/2017

Lancement mondial de la Conquest V.H.P. : un nouvel aboutissement du quartz

Avec la Conquest V.H.P., Longines signe un retour vers une technologie dont elle a su se faire pionnière et experte, en particulier par ses activités de chronométrage. Pour son lancement international, la Conquest V.H.P. (Very High Precision) s’est vu offrir un écrin d’exception : l’Observatoire de Neuchâtel. C’est en ce lieu emblématique qui, en 1954, certifia la première horloge Longines à quartz à atteindre la précision absolue, que la marque horlogère accueillait une centaine de journalistes venus du monde entier pour découvrir cette nouvelle collection placée sous le signe de la précision et de la perfection. C’est dans une ambiance intimiste et familiale, par petits groupes, que les journalistes et influenceurs du monde entier, accompagnés par Monsieur Walter von Känel, Président de Longines, et Monsieur Juan-Carlos Capelli, Vice-Président de Longines et Directeur Marketing International, ont pu redécouvrir la place de Longines dans l’histoire du quartz, de ses débuts à la présentation des nouveaux modèles Conquest V.H.P.

Avec pour volonté de permettre aux invités présents de se libérer pour un moment du carcan de l’ultra-connexion, le ton était donné d’entrée. Aucun smartphone n’était admis dans l’enceinte de l’Observatoire, permettant ainsi à chacun de se plonger pleinement dans la découverte des lieux. Sous la coupole de verre, un musée éphémère retraçait l’histoire de Longines, jalonnée d’exploits techniques et technologiques. Suivant les explications de leurs hôtes de marque, les invités étaient par la suite conduits dans une seconde pièce, véritable cabinet de curiosités, pour découvrir enfin la Conquest V.H.P. A l’extérieur de l’Observatoire, un espace interactif proposait aux invités d’approcher le produit de plus près, de le manipuler et d’échanger avec le management de Longines. C’est sur cette note de partage que se terminait cette présentation hors norme.

Longines entretient avec le quartz une histoire pétrie d’innovations et de prouesses techniques. En 1954, la marque développe sa première horloge à quartz qui établira rapidement une longue série de records de précision. Elle équipera le mythique Chronocinégines, instrument qui fera figure de pionnier dans l’histoire du chronométrage, puisqu’il fournit aux juges une bande filmée comprenant une série de clichés au 1/100ème de seconde leur permettant de suivre le mouvement des athlètes au moment où ils passent la ligne d’arrivée. La maîtrise technologique amène Longines à dévoiler en 1969 l’Ultra-Quartz, première montre-bracelet à quartz prévue pour être produite en série. Un pas de géant est accompli en 1984 avec le calibre à quartz équipant la Conquest V.H.P., qui atteint un record de précision pour l’époque.

Dans le prolongement de ces jalons historiques, la marque au sablier ailé présente aujourd’hui sa nouvelle Conquest V.H.P., équipée d’un mouvement développé exclusivement pour Longines par la manufacture ETA. Celui-ci s’illustre par son ultraprécision pour une montre analogique (± 5 s/an) et sa capacité à réinitialiser les aiguilles après un choc ou une exposition à un champ magnétique, grâce au système DPR (Détection Position Rouages). Des atouts qui lui confèrent probablement le statut de mouvement hors du commun, et auxquels il faut ajouter une très longue autonomie de la pile ainsi qu’un calendrier perpétuel. Dans le plus pur esprit Conquest, ligne sport par excellence, ce garde-temps d’exception réunit haute technicité et esthétique dynamique. A sa manière, et face aux montres connectées dont elle n’a pas les inconvénients de recharge de batterie ou d’ondes, la Conquest V.H.P. se positionne comme le porte-drapeau de la précision extrême.

Ces pièces acier sont disponibles en exécutions 3 aiguilles et calendrier (boîtiers de 41 et 43 mm de diamètre) et chronographe (boîtiers de 42 et 44 mm de diamètre). Ce dernier affiche les heures, les minutes et les secondes, un compteur 30 minutes à 3 heures, un compteur 12 heures à 9 heures et un compteur 60 secondes au centre. Sur chaque modèle, les manipulations sont facilitées grâce à la couronne intelligente, et l’indicateur E.O.L. permet de signaler préventivement la fin de vie de la pile. Les modèles Conquest V.H.P. arborent des cadrans bleu, carbone, argenté ou noir. Un bracelet en acier avec boucle déployante de sécurité complète cette pièce d’exception.

New Conquest V.H.P; Longines novelties, corporate, Conquest, quartz, inovation, technology