Skip to main navigation Allez au contenu

Actualités

  • 16/05/2019

    Corporate

    Simon Baker de retour au Prix de Diane Longines pour une édition 2019 empreinte d’élégance

    La 170ème édition du Prix de Diane Longines se tiendra le dimanche 16 juin prochain à l’hippodrome de Chantilly. A trente jours de cet élégant rendez-vous hippique prenant place au cœur de la Capitale du Cheval, Longines et son Partenaire France Galop en ont dévoilé les temps forts lors d’un petit déjeuner de presse tenu au Cercle d’Aumale à Paris, lieu qui rend hommage à Henri d’Orléans, duc d’Aumale, à qui l’on doit le fabuleux Domaine de Chantilly. Cette journée promet de grandes émotions sportives avec pas moins de huit courses de pur-sang dont le prestigieux Prix de Diane Longines, connu comme la plus grande course de pouliches au monde. Pour l’occasion, l’hippodrome de Chantilly ravira les dizaines de milliers de spectateurs présents en se parant de motifs inspirés des casaques : des apparats graphiques et de belles couleurs pour un univers animé et ludique.     Le traditionnel rendez-vous hippique du Prix de Diane Longines sera également l’occasion d’assister à deux courses auxquelles la marque prête son nom : le Prix Longines Future Racing Stars et le Prix de la Reine Marie-Amélie Longines, respectivement disputés par les jeunes jockeys provenant des écoles du monde entier et par les cavalières amatrices de la FEGENTRI (Fédération Internationale des Gentlemen-Riders et des Cavalières). Longines se réjouit de chronométrer ces compétitions mettant en valeur les talents de demain et la passion des sportifs amateurs ainsi que de récompenser les vainqueurs d’élégants garde-temps.   Cette année, Longines est particulièrement fière d’accueillir son Ambassadeur de l’Elégance, l’acteur australien Simon Baker. Ce dernier ne manquera pas d’apporter sa touche d’élégance à l’événement et, en tant que passionné de courses, aura notamment le plaisir d’assister à la course phare de la journée. A l’issue du Prix de Diane Longines, c’est lui qui, en compagnie des représentants de la marque, récompensera d’élégantes montres Longines l’entourage de la pouliche gagnante.   Autre rendez-vous de la journée, le Prix « Mademoiselle Diane par Longines » se tiendra comme chaque année au cœur du Village de Diane et verra les 10 spectatrices les plus élégantes de la journée défiler dans leurs plus belles tenues pour tenter de remporter ce concours de l’élégance de renom. La lauréate aura le privilège de se voir remettre, des mains de Simon Baker, la Montre Officielle de l’événement, un modèle en acier et or rose de la collection Record affichant un cadran blanc orné d’index diamants. Cette pièce, ainsi que les nombreuses collections de la marque seront présentées dans la boutique Longines située au cœur du Village de Diane.

  • 29/05/2018

    Corporate

    Erik Lindbergh, petit fils du célèbre aviateur Charles Lindbergh, s’est vu remettre le premier Longines Lindbergh Award

    Fière de ses liens historiques avec le monde de l’aviation, Longines a décidé de célébrer le premier vol transatlantique en solo sans escale par Charles Lindbergh, prouesse que la marque horlogère suisse avait alors chronométrée, en créant le Longines Lindbergh Award. Erik Lindbergh, le petit-fils du célèbre pilote américain ayant réalisé ce voyage inaugural le 21 mai 1927, a eu l’honneur de devenir le premier lauréat du Longines Lindbergh Award.   Âgé de 53 ans, Erik Lindbergh a marché dans les pas de son illustre aïeul puisqu’en mai 2002, à l’occasion du 75ème anniversaire du vol historique, il a réalisé la même traversée de l’Atlantique entre Long Island à New York et le Bourget près de Paris à bord d’un petit avion monomoteur. Egalement artiste et designer, il est impliqué dans des projets « fous » dans le domaine du tourisme spatial et dans la création d’avions écologiques. L’histoire d’Erik Lindbergh est aussi un exemple de lutte contre l’adversité puisqu’il a souffert de graves problèmes de santé qu’il a su surmonter.   Longines a choisi de remettre le premier Longines Lindbergh Award au siège du New York Times, journal qui avait relaté avec passion les exploits de Charles Lindbergh, lors d’une soirée spéciale qui s’est tenue lundi 21 mai, jour anniversaire du vol de Charles Lindbergh. Durant cet événement qui a rassemblé des représentants de l’aviation, des membres des médias et la famille Lindbergh, Juan-Carlos Capelli, Vice-Président de Longines et Directeur du Marketing International a rappelé l’implication historique de la marque dans le domaine de l’aviation.   Il a également remis à Erik Lindbergh The Lindbergh Hour Angle Watch, une montre dessinée par son grand-père et développée par Longines au lendemain du vol inaugural et qui est le symbole du soutien de la marque aux pionniers de l’aventure aéronautique et des liens étroits de la marque avec Charles Lindbergh. En effet, suite à sa traversée de 1927, l’aventurier s’était approché de Longines pour créer un garde-temps qui répondait à ses besoins d’aviateur. Ainsi naissait la montre à angle horaire de Longines, devenue aujourd’hui une véritable icône de l’horlogerie.   Doté de 25 000 $ en référence à la somme que Charles Lindbergh avait reçue par Raymond Orteig pour avoir été le premier aviateur à traverser l’Atlantique, le Longines Lindbergh Award est remis chaque année à une personne ayant le caractère pionnier de Charles Lindbergh, dans un esprit d’élégance et de performance cher à la marque horlogère suisse. Le lauréat est désigné par un jury composé de Juan-Carlos Capelli, Vice-Président de Longines et Directeur du Marketing International, Stéphanie Lachat, Docteure en Histoire, Bernard Decré, Président de l’association « A la recherche de l’oiseau blanc » et Spiros Bouas, pilote co-fondateur et expert du projet « Spirit of St-Louis 2 ».

  • 09/05/2018

    Corporate

    Erik Lindbergh, premier lauréat du Longines Lindbergh Award

    Longines a le plaisir d'annoncer que le premier lauréat du Longines Lindbergh Award n'est autre qu'Erik Lindbergh, petit-fils de Charles Lindbergh. Pilote, artiste et designer, Erik Lindbergh s'est lancé sur les traces de son grand-père en réalisant à son tour un vol entre New York et Paris à bord de son propre avion monomoteur. Erik Lindbergh est également directeur de la Lindbergh Foundation, une organisation à but non lucratif dédiée à promouvoir l'équilibre entre progrès technologique et préservation de l'environnement, un combat cher à ses grands-parents.   Le 16 juin 1927, Charles Lindbergh recevait une récompense de 25 000 dollars à New York, pour son vol sans escale de New York à Paris, chronométré par Longines. 90 ans plus tard, pour célébrer cet exploit, Longines a annoncé la création d'un prix annuel de 25 000 dollars pour récompenser les aventuriers ou les pionniers dans ce domaine, le tout dans un esprit d'élégance et de performance propre à la marque. Le Longines Lindbergh Award sera remis pour la première fois à New York, au New York Times Building, le 21 mai, jour anniversaire de l'arrivée du célèbre aviateur à Paris.%break%Les liens qui unissaient Longines et Charles Lindbergh étaient très étroits. À la suite de sa traversée, l'aviateur avait demandé à la marque horlogère de créer une montre qui réponde à ses besoins d'aviateur. C'est ainsi qu'est née la montre Longines Hour Angle, une véritable icône de l'histoire de la manufacture.

  • 21/05/2017

    Corporate

    Il y a 90 ans, Longines chronométrait l’incroyable traversée transatlantique en solo de Charles Lindbergh

    New-York, le 20 mai 1927, 7h52, le « Spirit of St. Louis » quittait l’aéroport Roosevelt. Sa destination: l’aéroport du Bourget, près de Paris. Aux commandes, un jeune pilote américain appelé Charles A. Lindbergh. Trente-trois heures et demie plus tard, il se posait au Bourget au terme du premier vol transatlantique en solo sans escale. Un exploit qui allait entrer dans l’histoire. En sa qualité de chronométreur officiel de la Fédération internationale de l’aéronautique, Longines participa également à l’homologation de cette prouesse en chronométrant le vol puis en l’ajoutant à la liste des records aériens. Peu de temps après, Charles Lindbergh s’est approché de Longines pour créer un modèle qui répondait à ses besoins d’aviateur. Ainsi naissait la montre à angle horaire de Longines, devenue une véritable icône de l’histoire de la compagnie. Conçue par Lindbergh lui-même, en collaboration avec Longines, elle permettait de déterminer avec précision la longitude au cours de vols longues distances. Pilotes ou navigateurs pouvaient ainsi s’orienter rapidement, efficacement et avec une grande précision. Cette pièce remarquable a été rééditée par la marque dès 2002 et figure parmi les pièces emblématiques de sa ligne Héritage. Longines commémore aujourd’hui le 90e anniversaire de l’exploit de Charles Lindbergh et de son chronométrage. C’est lors d’une soirée anniversaire à l’Oiseau Blanc en présence de Catherine Maunoury, Présidente de l’Aéro-Club de France et double championne du monde de voltige aérienne, ainsi que du Colonel Jack Aalborg, de l’Ambassade des Etats-Unis, que Juan-Carlos Capelli, Vice-président et Directeur Marketing International de Longines a rappelé les liens de Longines avec Charles Lindbergh et a présenté une nouvelle édition de la légendaire montre à angle horaire, produite en série numérotée et limitée à 90 exemplaires, The Lindbergh Hour Angle Watch 90th Anniversary. Cette pièce d’exception en titane et acier s’adresse à tous les passionnés d’histoire, d’aventure et d’horlogerie. Sobre, le cadran argenté brossé affiche l’heure grâce à une minuterie “chemin de fer“ et des chiffres romains peints, ainsi qu’une échelle 180° servant au calcul de la longitude. Un cadran rotatif noir galvanique et une lunette tournante en acier PVD noir complètent le dispositif. Aussi imposante que la pièce originale, ce modèle de 47,5 mm – une taille qui facilitait lecture et manipulation dans la pénombre et les vibrations des avions de l’époque – ne manquera pas de se faire remarquer au poignet des aventuriers d’aujourd’hui.  

  • 20/05/2017

    Corporate

    Longines célèbre le 90e anniversaire de l’exploit de Charles Lindbergh

    Il y a 90 ans,  le 20 mai 1927 à 7h52, heure de New York, Charles Lindbergh s'envolait à bord du "Spirit of St. Louis" pour la première traversée de l'Atlantique sans escale en solitaire. Longines, alors chronométreur officiel de la Fédération internationale de l’aéronautique, était présente pour homologuer et chronométrer cet exploit. Ce n’était que le début des relations entre la marque horlogère suisse et le légendaire pilote américain. En effet, suite à son vol historique, ce dernier prit contact avec Longines pour développer une montre qui permettait de déterminer avec précision la longitude au cours de vols longues distances. La montre Longines à angle horaire était née.