10

Audi et la FIS

Scroller
pour explorer
Audi et la FIS
audi, partenaire historique de la FIS : un sponsor d’émotions
Comme Longines, Audi est depuis plusieurs années un fidèle partenaire de la Fédération Internationale de Ski (FIS). La saison 2017/2018 marque la 16e campagne annuelle d'Audi en tant que sponsor principal de la Coupe du Monde FIS.
White Season a pu s’entretenir avec Thomas Glas, directeur du marketing sportif chez Audi à Ingolstadt, afin d’en savoir plus sur la stratégie sportive de la marque automobile allemande et, plus précisément, sur son engagement dans le ski. L’ancien footballeur de 37 ans occupe son poste actuel depuis 2014, après avoir exercé diverses fonctions chez Audi depuis 2007. Ce natif d’Ingolstadt s’avoue passionné de ski, même si sa carrière professionnelle l’a éloigné des pistes. Il s’efforce toutefois de skier dès que son emploi du temps chargé le lui permet, principalement dans les stations autour de Munich et Kitzbühel.
Un engagement sportif diversifié
«Notre stratégie de marketing sportif cherche essentiellement à transmettre des émotions en utilisant divers sports et canaux pour diffuser notre message», précise Thomas Glas. «Hormis le ski, notre stratégie englobe plusieurs disciplines. En football, nous sommes en partenariat avec des clubs d’envergure internationale comme le Real Madrid, le FC Barcelone et le Bayern Munich, et nous avons également notre propre compétition, l'Audi Cup. En golf, notre investissement se centre principalement sur l’Audi quattro Cup qui constitue le plus grand tournoi amateur au monde, avec plus de 120'000 participants chaque année. Nous sommes aussi engagés dans la voile et avons noué plusieurs partenariats au niveau régional. » Audi est impliqué dans diverses disciplines du ski : ski alpin, ski cross, freeride, ou encore les trois disciplines nordiques de la FIS. La marque parraine actuellement seize équipes de ski nationales et est présente dans de nombreuses stations (« Lands of quattro »). De plus, elle est investie non seulement auprès de l’élite, mais aussi des jeunes talents et skieurs en herbe. « Sur le plan qualitatif, le football et le ski constituent nos plus grands partenariats sportifs », confie-t-il.
Le ski, vitrine de la transmission intégrale quattro
La présence d’Audi dans les sports d’hiver s’explique par sa transmission intégrale permanente quattro, tout-terrain, particulièrement efficace sur neige et sur glace. « Le lien entre le ski et la technologie quattro est évident : tout comme dans le ski, où les athlètes cherchent à atteindre l’arrivée le plus rapidement possible, la transmission quattro est le moyen le plus sûr et rapide d’atteindre sa destination, notamment en conditions hivernales. En outre, les skieurs aspirent toujours à tracer la courbe parfaite en alliant plaisir et prudence. Perfection, plaisir de conduire et sécurité sont tout autant nos préoccupations. Il existe en effet un lien étroit et logique entre Audi et le ski : une mission commune, celle d’atteindre l’arrivée aussi rapidement et prudemment que possible. Pour boucler la boucle, Audi s’apprête à lancer ses premiers véhicules entièrement électriques en 2018. Tous les modèles e-tron bénéficieront de la transmission intégrale quattro, ce qui signifie que les skieurs auront aussi bientôt une empreinte carbone nulle... au volant de leur Audi. »
Un partenariat authentique
Partenaire en titre des Coupes du Monde FIS de ski et ski cross, principal sponsor du combiné nordique et partenaire officiel des Coupes du monde FIS de ski de fond et saut à ski, ainsi que du Freeride World Tour, Audi s’engage dans plusieurs domaines des sports de neige. « Le ski fournit à Audi une plateforme multidimensionnelle nous permettant de toucher plusieurs groupes cibles. Le public des disciplines nordiques de la FIS est en effet très différent des amateurs de ski cross ou des passionnés de ski alpin », explique Thomas Glas. «En matière de canaux, Audi est toujours en quête du bon équilibre. Les téléspectateurs comptent tout autant que les consommateurs de sport en ligne. Certaines disciplines de ski sont des produits télévisuels bien ancrés, tandis que d’autres deviennent, ou sont en passe de devenir, des contenus « Over the Top » (OTT). L’authenticité de notre partenariat nous est essentielle. Parce qu’Audi est présente dans les sports de ski depuis si longtemps, nous mettons un point d’honneur à soutenir les nouveaux talents et les manifestations et compétitions émergentes du cirque blanc.»
Un lien étroit avec cette discipline :
une valeur ajoutée
Audi est une marque internationale, qui jouit d'une grande notoriété. Quels objectifs commerciaux spécifiques cet engagement à l’égard du ski aide-t-il à atteindre ? « Dans une certaine mesure, le ski nous aide à entretenir cette notoriété. Mais Audi se voit surtout en sponsor d’émotions, facilitateur d’un lien direct avec le sport. Cette proximité unique avec le cirque blanc et ses passionnés renforce notre relation avec le ski et offre à nos clients un lien privilégié. Pouvoir assister à une reconnaissance de parcours matinale avec les athlètes eux-mêmes, est un bon exemple de l’un des avantages de notre partenariat avec la FIS, qui nous confère une vraie valeur ajoutée. De l’hiver dernier, je retiens particulièrement les émotions des fans locaux et internationaux, que l’on a pu ressentir lors des Mondiaux 2017 de Saint-Moritz, où notre marque était très présente. L’Audi Lounge à Kulm Park a été un foyer d’activité et un lieu de choix pour ces rencontres et émotions que nous sommes désireux de susciter. Nous avons également convié plusieurs grands athlètes à participer à notre défi #superG Audi. Leur enthousiasme dans un contexte aussi différent était fascinant. Il en va de même pour les plus de 2000 fans qui ont participé à une expérience de conduite d’Audi à Saint-Moritz. »

La future dimension chinoise
À l’avenir, comment envisagez-vous le développement du partenariat entre Audi et la FIS ? « Comme dans tout partenariat à long terme, la relation doit et va croître avec le temps. Nous sommes en contact étroit et régulier avec la FIS. Nous concevons que la tradition du ski soit fermement ancrée en Europe, mais d’autres marchés, l’Asie notamment, devraient prendre de l’importance à l’avenir. L’internationalisation sera la clé du développement futur du ski. La bonne nouvelle est que les premières épreuves de Coupe du Monde de ski Audi FIS se dérouleront en Chine, dans deux ans », conclut Thomas Glas.
Thomas Glas, Directeur du marketing sportif chez Audi.
Sommaire
Magazines