3

Les 50 ans de la coupe du monde fis

Scroller
pour explorer
Les 50 ans de la coupe du monde fis de ski alpin
La saison 2016/2017 a marqué le 50e anniversaire de la Coupe du Monde FIS de ski alpin. Pour célébrer ce jubilé, la FIS et les organisateurs d’épreuves ont orchestré diverses festivités tout au long de la saison.
Les débuts de la Coupe du Monde FIS
Présentée lors des Mondiaux FIS d’août 1966 à Portillo, au Chili, la saison inaugurale de la Coupe du Monde en 1967 comptait 17 courses masculines et féminines. Certaines stations «d'anthologie» comme Kitzbühel et Wengen, y ont pris part depuis le début. La première course, un slalom masculin, a eu lieu le 5 janvier 1967 en Allemagne, à Berchtesgaden, suivie par l’épreuve féminine inaugurale deux jours plus tard à Oberstaufen. L’Autrichien Heinrich Messner et la Canadienne Nancy Greene furent les premiers vainqueurs. Jusqu'en mars 2017, ce sont plus de 3200 épreuves de la Coupe du Monde qui ont été disputées sur les cinq continents par des dizaines de milliers de participants.
Sölden donne le ton
Le coup d’envoi des célébrations a été donné dès l’ouverture du glacier de Sölden en Autriche, pendant le Forum Alpinum annuel de la FIS, où les membres de la communauté du ski de compétition et les représentants des médias se rassemblent traditionnellement pour le lancement de la saison. A cette occasion, un prix spécial a été remis à Heinrich Messner, vainqueur de la première épreuve historique de la Coupe du Monde. Dès les courses de Sölden, un logo spécial «50 years FIS Ski World Cup» a orné le dossard des skieurs, l’habillage télévisuel, ainsi que divers autres articles promotionnels utilisés tout au long de la saison. D’autres festivités ont également eu lieu, notamment à l’exposition annuelle Skipass de Modène, le plus grand salon italien organisé tous les ans en novembre pour promouvoir le tourisme et les sports d’hiver. Une fête exceptionnelle donnée pour ce 50e anniversaire a vu la participation d’une grande légende du ski italien, Deborah Compagnoni, aux côtés des journalistes Lucio Zampino et Massimo Di Marco, témoins de la naissance de la Coupe du Monde FIS de ski alpin en 1967.
Une avalanche de légendes à Zagreb
Le Snow Queen Trophy à Zagreb, en Croatie, coïncidait précisément avec le 50e anniversaire de la première course. Pour marquer cet événement, le comité organisateur des épreuves de slalom masculin et féminin de la capitale croate a orchestré une course d’exhibition réunissant 18 champions du monde passés et actuels, le 4 janvier 2017. L’événement sur invitation s’est déroulé sur une piste de ski de 165 mètres de long dans la rue Bakačeva, en plein cœur de Zagreb. Intitulé « Zagreb célèbre les 50 ans de la Coupe du Monde FIS de ski alpin », il a attiré quelque 15'000 spectateurs. Janica et Ivica Kostelić, stars du ski croate, ont été rejoints par plusieurs champions du monde et légendes de la discipline, notamment Jean-Claude Killy, premier vainqueur de la Coupe du Monde messieurs en 1967, Karl Schranz, Annemarie Moser-Pröll, Marc Girardelli, Marcel Hirscher, Alberto Tomba, Andreas Wenzel, Tamara McKinney, Pernilla Wiberg, Tina Maze, Renate Götschl, Michaela Dorfmeister et Petra Kronberger.
Du passé au futur
Pour montrer l’évolution de la technologie et des équipements en 50 ans, la piste arborait les portes de slalom des cinq dernières décennies et les légendes portaient leur équipement d’époque. Les organisateurs ont en outre invité les représentants de chaque comité organisateur de la Coupe du Monde entre 1967 et 2017 à participer à une parade précédant la course des légendes. « La participation de nombreux champions et organisateurs de la Coupe du Monde de ces 50 dernières années aux célébrations de Zagreb souligne l’impact mondial de la compétition. C’est un moment de grande fierté au regard des exploits réalisés, et d’intense émotion à l'idée des 50 prochaines années de notre histoire », a confié Sarah Lewis, secrétaire générale de la FIS.
La saison se termine en beauté
En marge des finales de la saison à Aspen, du 15 au 19 mars 2017, la fondation de ski Bob Beattie a également organisé une fête d’anniversaire pour la Coupe du Monde FIS. Bob Beattie fut l’un des fondateurs du circuit, avec le journaliste français Serge Lang et l’entraîneur de l’équipe de France de ski alpin, Honoré Bonnet. Dans l’enceinte de l’historique Hotel Jerome, Beattie a accueilli des vedettes de la discipline pour évoquer les débuts du circuit et partager diverses anecdotes. Longines, Partenaire et Chronométreur Officiel de la FIS, a aussi marqué le 50e anniversaire de la Coupe du Monde au travers d’une édition limitée de la ligne The Longines Saint-Imier Collection. Deux modèles, une version masculine et féminine dont le fond transparent arbore une inscription commémorative, ont été créés spécialement pour l’événement. Ces montres ont été remises aux représentants de la FIS et des associations nationales de ski lors des finales d’Aspen. La marque est engagée dans le ski alpin depuis 1924 et a été le témoin direct de la naissance de la Coupe du Monde FIS de ski alpin en tant que chronométreur des Mondiaux 1966 de Portillo.
Chapeau bas aux organisateurs
D’autres organisateurs de la Coupe du Monde, notamment les membres du Club Five réunissant les principaux organisateurs d’épreuves de ski alpin dont bon nombre faisaient partie du calendrier initial de 1967, ont aussi mis sur pied des activités spéciales : des expositions inédites, à Kitzbühel par exemple, ou encore une triple célébration de différents anniversaires à Crans-Montana. Les festivités vont en outre se poursuivre puisque certains organisateurs, comme Val Gardena-Gröden, célébreront leur propre cinquantenaire plus tard dans l’année. A la fin de la saison, lors de la traditionnelle Conférence annuelle du Calendrier de la FIS à Portoroz en Slovénie, la FIS a tenu à saluer la contribution des organisateurs au succès de la Coupe du Monde. Chaque association nationale de ski et comité organisateur des 50 dernières années ont reçu un dossard spécial célébrant le jubilé, et une lettre personnalisée reconnaissant le rôle essentiel qu’ils ont joué. Aujourd’hui, la FIS se réjouit de vivre pleinement les 50 prochaines années de la Coupe du Monde FIS de ski alpin.
Sommaire
Magazines