Autres disciplines

Scroller
pour explorer
Endurance
L'engagenement de Longines
Dans ce sport, Longines est le Partenaire et Chronométreur Officiel de la prestigieuse HH Sheikh Mohammed Bin Rashid Al Maktoum Endurance Cup depuis 2010. Cette compétition est un CEI*** (Compétition d’Endurance Internationale) ouverte aux chevaux de sept ans et plus, et qui a lieu début janvier au Dubai International Endurance City. Courue sur une distance de 160 km, cette course commence à l’aube et est composée de cinq relais de longueur décroissante, entre lesquels les chevaux sont rafraîchis et passent un contrôle vétérinaire pour s’assurer qu’ils sont en état de poursuivre. Le 7 janvier 2017, Humaid Matar Rashed Al Mazrooei a remporté la HH Sheikh Mohammed Bin Rashid Al Maktoum Endurance Cup présentée par Longines et organisée par le Dubai Equestrian Club. Certains des plus grands noms du monde de l’endurance se sont affrontés lors de cet événement d’envergure internationale. Dans le sillage de sa participation aux Longines FEI World Endurance Championships 2012 d’Euston Park (Royaume-Uni) et en sa qualité de premier « Top Partner » de la Fédération Equestre Internationale (FEI), la marque horlogère a également endossé le rôle de Partenaire Titre, Chronométreur Officiel et Montre Officielle des Longines FEI World Endurance Championships 2016. Ces championnats mondiaux, qui se sont tenus du 15 au 18 septembre 2016 au Centre équestre de Samorin en Slovaquie, ont consacré la victoire de l’Espagnol Jaume Punti Dachs en individuel et celle de l’Espagne par équipe. L’endurance illustre parfaitement les valeurs chères à Longines. Authenticité, longévité, fiabilité et une parfaite maîtrise technique sont en effet les qualités les plus précieuses qu’un cavalier et sa monture doivent posséder pour briller dans cette discipline.
Eventing
En route pour Strzegom
Les meilleurs cavaliers d’Europe s’affronteront en Pologne, en août 2017, pour remporter les FEI European Eventing Championships. Longines sera Chronométreur Officiel de ce concours de cinq jours, point d’orgue des concours complets d’équitation en 2017.
Il s’agit de la 33e édition des FEI European Eventing Championships, un concours trois étoiles organisé tous les deux ans depuis 1953. Longines y officiera pour la deuxième fois en tant que Chronométreur Officiel, dans le sillage de sa participation en 2015 aux Longines FEI European Eventing Championships à Blair Castle, en Écosse. Organisé à Strzegom, une ville du sud-ouest de la Pologne, le concours commencera le mercredi 16 août par la première inspection des chevaux. Deux jours seront ensuite consacrés au dressage. L’épreuve de cross aura lieu le samedi, journée qui se terminera par une seconde inspection des montures. Enfin, le dimanche 20 août, les compétiteurs termineront par l’épreuve de saut d’obstacles. Les pays qualifiés peuvent présenter jusqu’à six paires cheval-cavalier, dont quatre en équipe et deux en individuel. En sa qualité d’hôte, la Pologne peut présenter dix cavaliers : quatre dans son équipe et six en individuel. Tout cavalier représentant un pays européen peut concourir à Strzegom, si tant est qu’il réponde aux critères de qualification avec le cheval désiré. Les championnats européens sont un concours trois étoiles : les couples cavalier-cheval doivent justifier d’une qualification CCI3* et répondre aux critères de leur fédération. La qualification requiert du couple qu’il ait couru une épreuve de cross avec 30 pénalités de temps au maximum (soit ne pas avoir dépassé le temps optimal de plus de 75 secondes) et qu’il ait obtenu 67 points de pénalité au dressage et quatre fautes au saut d’obstacles au maximum. Il n’y a pas de limite au nombre d’équipes en lice. Tous les pays d’Europe peuvent concourir, pour autant que leurs cavaliers se soient qualifiés. Les organisateurs attendent 18 à 20 pays participants (près de 80 chevaux) au vu des éditions précédentes. De nombreux compétiteurs et amateurs de concours complet connaissent déjà Strzegom et son terrain : la ville accueille des événements de cette discipline depuis 15 ans, jusqu’au niveau CCI3*. Malgré cette expérience, Marcin Konarski, Président du comité organisateur à Strzegom, admet que les championnats européens représentent un défi énorme pour son équipe. « Ces championnats sont une forme de compétition radicalement différente des concours internationaux que nous avons organisés jusqu’à présent », dit-il. « D’un côté, il n’y aura que 80 chevaux, un petit nombre en comparaison des 300 chevaux qui participent à nos concours chaque année. Mais nous accueillerons plusieurs milliers de visiteurs, des centaines d’agents de service et de journalistes et des douzaines de diffuseurs et de reporters. Du point de vue de l’organisation et de la logistique, c’est un événement très différent, et nous devons bien nous préparer. »

Les championnats auront lieu au Centre équestre de Stragona, le plus haut lieu de rencontre de l’équitation en Pologne. Il s’étend sur plus de 60 hectares et accueille plus de 20 rendez-vous équestres chaque année.
Le parcours de cross a déjà bénéficié de sérieux travaux de rafraîchissement, tout comme les infrastructures. L’arène principale, qui servira aux épreuves de dressage et de saut d’obstacles, est désormais utilisable par tous temps : elle représente ainsi une base adaptée pour l’ensemble du terrain. « Nous avons entamé les préparatifs en 2014, juste après avoir obtenu les droits d’organiser les championnats », explique Marcin. « Il fallait d’abord remplacer la surface de l’arène principale et de la zone d’échauffement. Nous avons ensuite modernisé le plan d’eau. Il est désormais trois fois plus grand et dispose d’un nouveau gué. » Les fans de concours complet devront patienter pour découvrir ce que leur réserve le concepteur de parcours, Rüdiger Schwarz, qui était aussi à l’origine du parcours de cross des championnats européens de Malmö, il y a quatre ans. Quelques informations ont cependant circulé, dont celle sur une nouvelle piste traversant la forêt. La ville de Strzegom est réputée pour son élevage de chevaux de Silésie et de pur-sang. C’est un lieu marqué par les compétitions équestres, qui a servi de base à l’équipe nationale de concours complet pendant des années. Strzegom est aussi un terrain de chasse avéré pour la Grande-Bretagne, qui y a remporté deux fois les Nations Cup Classes, en 2015 et 2016, alignant de jeunes paires de cavaliers et de chevaux. Les Britanniques rêvent d’une 22e médaille d’or en équipe pour 2017, un record international à ce niveau. Néanmoins, il ne faut pas négliger la possibilité que l’Allemagne remporte la compétition : le pays a atteint le haut du classement aux trois derniers championnats européens (Luhmühlen, Allemagne, 2011 ; Malmö, Suède, 2013 ; Blair Castle, Royaume-Uni, 2015). Aux Jeux Olympiques de Rio, en 2016, la France s’est emparée de l’or monopolisé par l’Allemagne. Les Français chercheront à répéter leur prouesse à Strzegom pour rafler leur première médaille d’or européenne en équipe. En individuel, difficile d’ignorer l’Allemand Michael Jung. Son palmarès – deux médailles d’or olympiques (2012 et 2016), une mondiale (2010) et trois européennes (2011, 2013 et 2015) – n’a été entaché qu’une seule fois. Sa défaite aux World Equestrian Games de 2014 en Normandie est due à son équipière Sandra Auffarth (Opgun Louvo) et sans eux point de nouvelle victoire pour l’Allemagne. Bien sûr, d’autres concurrents viseront la première place et, s’il est sélectionné, Astier Nicolas, le jeune Français qui a donné à son pays la gloire olympique et s’est emparé de l’argent aux Jeux de Rio, aura la carrure pour défier Michael et gagner l’or. Peu importe le vainqueur, la ville de Strzegom est prête à réécrire l’histoire en accueillant pour la première fois les FEI European Eventing Championships en Pologne – et à faire bonne impression. « Notre ville va entrer dans l’histoire du concours complet », conclut Marcin. « Il nous tient à cœur que cet événement soit gravé dans la mémoire des cavaliers et des spectateurs. » [Aimi Clark]
Dressage, Driving & Jumping
Pour la première fois, Longines parraine les Longines FEI European Championships multidisciplinaires de Göteborg
Longines sera le Partenaire Officiel des Longines FEI European Championships 2017 de Göteborg, lesquels s’annoncent très prometteurs. Du 21 au 27 août 2017, trois cents athlètes issus de quatre disciplines instilleront la fièvre de l’équitation à la ville suédoise, qui se transformera en un immense site de compétition.
Göteborg aime l’animation et raffole de festivités. Pendant une semaine entière, la ville va pouvoir se régaler et faire parade de l’hospitalité qui fait son renom. Elle est depuis toujours une favorite des cavaliers de saut d’obstacles en raison de sa relation de longue date avec la FEI World Cup™ Jumping, qui remonte à la finale de la première compétition en 1979. Elle accueillera des athlètes originaires de trente pays. Répondre aux besoins de quatre disciplines équestres différentes n’est pas chose aisée, mais la ville de Göteborg et la Fédération équestre suédoise se sont alliées pour élaborer un programme de compétition extraordinaire qui fait précisément cela. Répartie sur quatre sites, à quelques minutes à pied du centre-ville, l’action aura lieu en plein cœur de la cité et le son des sabots résonnera dans les rues lorsque les chevaux se déplaceront sans heurt des stades de sport aux routes et aux parcs, au cours de cette semaine d’émotion intense. Le gigantesque Scandinavium, où se déroule habituellement la Coupe du Monde, abritera les écuries ; des stalles supplémentaires étant situées à proximité du Valhalla IP. Les quartiers des volontaires se trouveront à deux pas du Scandinavium.
Des quatre disciplines – saut d’obstacles, dressage, attelage et dressage para-équestre –, le saut d’obstacles et le dressage auront lieu au stade Ullevi, le plus grand de Suède, construit en 1958 pour la Coupe du Monde de la FIFA. Il a accueilli depuis de nombreux événements sportifs dont six Championnats du Monde de patinage de vitesse, les Championnats du Monde d’athlétisme en 1995 et la finale de la Coupe de l’UEFA en 2004. Ce stade omnisport est situé à proximité du Scandinavium. Quelque 25’000 spectateurs sont attendus chaque jour lors des Longines FEI European Championships 2017. Les championnats de dressage para-équestre et d’attelage (phases dressage et cônes) auront lieu quant à eux en face du stade Ullevi, sur le site de la foire de Heden Village, laquelle hébergera également un festival équestre et une zone destinée aux fans. Peut-être plus spectaculaire encore, les rues de la ville elles-mêmes mettront en scène et verront défiler le marathon d’attelage. Les équipes constituées de quatre chevaux parcourront le cœur de la cité devant des spectateurs émerveillés pour se rendre au parc Slottsskogen, où seront installés les obstacles pour la dernière phase du marathon. En chemin, le public aura l’occasion de se mêler à l’action et pourra profiter du concert de harnais et de sabots dans les rues de la ville, alors que les équipes se disputeront l’avantage. Comme jamais auparavant, les spectateurs pourront s’inviter au cœur du concours du début à la fin. La journée du marathon promet en outre des opportunités photographiques uniques. Au total, 590 chevaux, 1000 volontaires et 400 représentants des médias assisteront à cet événement, ainsi que plus de 70 millions de téléspectateurs: un spectacle équestre immanquable.
Le dressage para-équestre est une discipline FEI depuis 2006. Trois ans plus tard, les premiers FEI European Championships avaient lieu à Kristiansand, en Norvège. Les athlètes britanniques y ont remporté trois des cinq titres individuels et l’or en équipe. Lors du dernier événement européen para-équestre à Deauville (France) en 2015, l’équipe britannique a brillé une fois de plus, mais seule Sophie Christiansen y a décroché un titre individuel pour la Grande-Bretagne. Pepo Puch (Autriche), Rixt van der Horst et Frank Hosmar (Pays-Bas) ainsi que Hannelore Brenner (Allemagne) sont également arrivés en tête du classement.
En attelage, les premiers FEI European Four-in-Hand Driving Championships se sont déroulés à Budapest (Hongrie) en 1971. Le pays hôte a dominé, Imre Abonyi remportant l’or en individuel et en équipe avec son compatriote Sándor Fülöp. Lors des derniers championnats européens à Aix-la-Chapelle (Allemagne) en 2015, l’Allemand Michael Brauchle s’est vu attribuer la médaille d’or individuelle, tandis qu’Ijsbrand Chardon, Koos de Ronde et Theo Timmerman ont accédé aux plus hautes marches du podium pour les Pays-Bas.
Copenhague (Danemark) a organisé en 1963 les premiers FEI European Dressage Championships, auxquels ont participé seize cavaliers provenant de huit pays. Aucune compétition en équipe n’a eu lieu. En individuel, l’or et le bronze sont revenus au Suisse Henri Chammartin, et l’argent à l’Allemand Harry Boldt. Le partenariat britannique aux multiples records, Charlotte Dujardin/Valegro, ne défendra pas ses titres remportés à Herning et à Aix-la-Chapelle, le superbe hongre âgé de 15 ans ayant pris sa retraite. Sans ce duo phénoménal, l’équipe allemande est favorite. Isabell Werth (47 ans), l’olympienne la plus médaillée de tous les temps en équitation, pourrait remporter son quatrième titre individuel. En 2015, l’équipe gagnante venait des Pays-Bas et était constituée de Patrick van der Meer, Edward Gal, Hans Peter Minderhoud et Diederik van Silfhout.
Les FEI European Jumping Championships remontent à 1957. À cette occasion, l’Allemand Hans Günter Winkler a conquis Rotterdam (Pays-Bas). Les médailles par équipe n’existaient pas encore. Lors des dernières compétitions européennes à Aix-la-Chapelle il y a deux ans, les cavaliers néerlandais ont accablé leurs concurrents, comme ils l’avaient déjà fait aux FEI World Equestrian Games™ en Normandie (France) un an auparavant. Après avoir aidé son équipe à décrocher le titre, Jeroen Dubbeldam avait obtenu la médaille d’or en individuel. L’histoire des FEI European Championships est aussi longue que remarquable. Une autre page s’écrira à Göteborg cet été et c’est avec une immense fierté que Longines y apportera son soutien. [Daphne Deschamps]
Sommaire
Magazines