[Skip to content]
E-Shop
picture E-Shop
Montres
picture Montres
Points de vente
picture Points de vente
L'univers de Longines
picture L'univers de Longines
L'entreprise
picture L'entreprise

Profil de l'entreprise

Auguste Agassiz et Ernest Francillon
Auguste Agassiz et Ernest Francillon
Ses réflexions l’engagent à tenter le regroupement des différentes étapes nécessaires à la finalisation de la montre, alors disséminées, dans un même bâtiment.
Longines : Elégance, tradition et performance
Basée à Saint-Imier, en Suisse, depuis 1832, la maison horlogère Longines bénéficie d’un savoir-faire forgé dans la tradition, l’élégance et la performance. Héritière d'une longue expérience en tant que chronométreur de championnats mondiaux ou partenaire de fédérations internationales, la marque Longines, renommée pour l'élégance de ses garde-temps, est membre de Swatch Group S.A., premier fabricant mondial de produits horlogers. Utilisant un sablier ailé comme emblème, la maison Longines est implantée dans plus de 150 pays. En 1832, Auguste Agassiz entre dans le monde de la fabrication horlogère en s’associant à un comptoir d'horlogerie installé à Saint-Imier dont il va rapidement assumer la responsabilité sous la raison sociale Agassiz & compagnie. La maison fabrique alors des garde-temps selon la méthode réglée par l’établissage - dans lequel le travail s’effectue à domicile - et développe des liens commerciaux qui lui permettent d’écouler ses montres sur d’autres continents, outre-Atlantique notamment. Au cours des années 1850, Ernest Francillon, le neveu d’Agassiz, reprend la direction du comptoir. En assumant les responsabilités de cette maison réputée, il réfléchit aux possibilités de perfectionner les méthodes de fabrication utilisées dans l’horlogerie régionale.
Ses réflexions l’engagent à tenter le regroupement des différentes étapes nécessaires à la finalisation de la montre, alors disséminées, dans un même bâtiment. Francillon veut fonder une usine dans laquelle il pourra assembler et terminer la montre tout en recourant à des procédés mécaniques de production. Pour réaliser son projet, il achète en 1866 deux parcelles de terrain contiguës, sur la rive droite de la Suze (la rivière arrosant le vallon de Saint-Imier), au lieu-dit Les Longines et fonde en 1867 la fabrique des Longines. Ernest Francillon engage alors Jacques David, un jeune ingénieur de sa parenté, pour l’aider à développer les machines nécessaires au perfectionnement de la fabrication de garde-temps. Durant les années 1870, les options industrielles saisies par Francillon sont confortées et la fabrique poursuit un déploiement ininterrompu jusque dans le premier tiers du XXe siècle: en 1911, la manufacture des Longines occupe plus de 1100 ouvriers et distribue ses créations horlogères dans le monde entier. Les recherches techniques menées aux Longines se voient récompensées de diverses distinctions qui confèrent à la marque le titre de maison horlogère « la plus primée » lors des expositions internationales et universelles, jusqu’à celle de Barcelone en 1929, avec pas moins de 10 Grands Prix.
En 1889, Francillon enregistre une marque de fabrique constituée du nom Longines et du sablier ailé. Aujourd’hui, Longines constitue la plus ancienne marque encore en activité, et sans modification, dans les registres internationaux gérés par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI). La maison horlogère usait, dès 1867 déjà, d’un logotype – le sablier ailé – et de la marque « Longines » comme gage de qualité pour lutter contre les contrefaçons qui tentaient de tirer parti de l'excellente réputation de sa production. Mettant à profit les compétences acquises au sein même de la compagnie, Longines a progressivement tissé des liens privilégiés avec le monde du sport pour proposer son savoir-faire à de nombreuses disciplines, parmi les plus prestigieuses, au cours du XXe siècle.